"Le désarmement extérieur, passe par le désarmement intérieur".

Le Dalaï Lama

 

Alors et si le bonheur, c'était simplement, s'éveiller à la vraie vie ?

 

La spiritualité est une démarche d'éveil à une réalité plus riche, étendue, qui apporte la paix intérieure conduisant au bonheur.

La réalité quotidienne de l'être humain est conduite la majorité du temps par ses pensées intellectuelles. Celles-ci analysent sans interruption ce qui est vu, entendu, touché, pensé, senti. Le cerveau semble être  en permanence en ébullition, armé jusqu'aux dents. Comme dans toute analyse, il détermine,  ce qui est bon ou mauvais, juste et injuste, ce qu'il faut faire et ne pas faire. Cette perception du monde conduite par ses pensées est dite duelle ( mot issu de dualité).

 

Rentrer dans une démarche d'éveil est une aventure passionnante qui a attiré de tout temps les êtres humains sur tous les continents.

 

De nombreuses personnalité politiques ont fait des efforts pour s'intéresser au bonheur :

Robert Kennedy a déclaré: 

"Le PNB mesure tout sauf ce qui fait que la vie vaut d'être vécu"


Ban Ki-Moon, secrétaire général de l'ONU a annoncé la mise en place de la journée internationale du bonheur le 20 mars 2013:

"Lorsque nous contribuons au bien commun, nous nous enrichissons nous-même, la compassion apporte le bonheur,

et nous aide à façonner l'avenir que nous voulons".

 

Et pourtant, le bonheur semble inaccessible à la majorité des gens. le livre "Passang, le passeur de bonheur" a pour but d'apporter les clés pour avancer.`


Un des premiers points à intégrer et que cette démarche est purement expérimentale et non-intellectuelle.

"Le mental intuitif est un don sacré, et le mental rationnel un serviteur fidèle.

Nous avons créé une société qui honore le serviteur et a oublié le don".

Albert Einstein

 

Expérimenter, c'est ressentir : oublier un moment le serviteur et retrouver ce don sacré, que tous les êtres humains possèdent de naissance. Ce don a été oublié au fil du temps, par les activités quotidiennes. Il est remplacé par des réflexes hypnotiques dont l'être humain n'a même plus conscience (les schémas récurrents).

 

Notre corps est une formidable machine à ressentir. Il nous parle par l'intermédiaire de nos émotions : joie, tristesse, colère, remord, colère, enthousiasme. Ressentir, c'est écouter la manifestation de son corps, et apprendre à décoder ses messages : les émotions bien sûr, et aussi les palpitations du coeur, les vibrations, la chaleur, les rougeurs, raideurs, douleurs, maladies, grandes joies, picotement fugaces,....

 

Ainsi, pour redécouvrir cette aptitude, à aller au-delà du mental, ce serviteur fidèle, et redécouvrir son don sacré, ce site utilise des messages émotionnels simples.( photos, vidéos, poésies, ...)

 

Le livre "Passang, le passeur de bonheur" partage des expériences vécues par les deux personnages principaux, Lea et Nathan. Passang, leur guide spirituel les entraine dans des aventures, afin qu'ils puissent expérimenter et comprendre par eux-même la vérité.

 

Au-delà d'un beau roman classique d'aventure spirituelle, décrit par des phrases puissantes narratives ou descriptives, ainsi que des dialogues, Passang s'exprime parfois en utilisant des koans zen ou des poésies. Les koans semblent énigmatiques ou paradoxaux. Ils ont pour but de ne pas solliciter le cerveau des lecteurs de façon ordinaire, afin de se laisser pénétrer par une forme de connaissance intuitive. L'intuition est la porte de son guide intérieur, l'ouverture à la spiritualité, le reconnaissance et reconnection à son propre soi, et en même temps l'accès à quelque chose de bien plus grand que soi.

 

Ce roman met à l'honneur les enseignements des écoles zen dans l'utilisation des koans datent du IX ème siècle en Chine et au Japon.

 

L'Enso (symbole central de ce site-voir ci-dessous-) est un thème fréquent de la calligraphie zen. Il symbolise  la vacuité, la pratique de l'éveil spirituel. L'enso est un cercle non fermé, tracé à la plume encrée par des moines après une méditation. Seul le détachement, la non pensée, la paix intérieure profonde permet au méditant de tracer ce cercle quasi parfait légèrement ouvert. Cette ouverture est le reflet de l'esprit, une intention sans volonté. Il montre la perfection dans l'imperfection. Il indique l'impermanence de toute chose, et par conséquent la futilité de s'attacher à quoi que ce soit, puisque la seule issue sera la souffrance liée au manque. La perfection de l'enso, c'est la beauté du geste, son harmonie, l'équilibre qui se dégage au moment du tracé créateur : une belle façon de voir la spiritualité

 

Ce cercle est aussi une forme yin, douce, ronde, féminine pour nous rappeler  que le féminin sacré est la source matricielle de la création.

"Le mouvement du Tao est le retour

Céder est sa voie"

Lao Tseu

 

Ceux qui  cherchent à vivre intensément une vie heureuse et épanouie, le bonheur de l'éveil spirituel, peuvent commencer par lire ce premier livre (la suite est en cours d'écriture).

 

"La connaissance s'acquiert par l'expérience,

Tout le reste n'est que de l'information."

Albert Einstein

 

La sagesse ne se communique pas.

Elle se mérite par la persévérance et le courage,

A s'engager sur le merveilleux chemin de l'éveil.

Lire un texte, c'est planter la graine.

La persévérance et le courage de la pratique,

Sont le temps nécessaire à la transformation de la graine.

Le fruit, c'est le bonheur de la récolte,

Et la récolte du bonheur.

Passang

Bonheur, sagesse, spiritualité, amour, tout est dans l'unité